Energie nucléaire - Energies

L'énergie nucléaire



Avec l'objectif de faire revenir la population dans la région dévastée par l'accident nucléaire de Fukushima, le gouvernement japonais à  l'intention de lever début septembre l'ordre d'évacuation de la localité de Naraha, dans la préfecture de Fukushima. Il s'agit d'une première pour une ville contaminée et entièrement évacuée après l'accident nucléaire de mars 2011.

Pour construire sa prochaine centrale nucléaire, David Cameron, avait fait un pont d'or à  EDF en garantissant un prix de 12,5 centimes d'euros par kWh pendant 35 ans avec une garantie de 24 milliards euros. Cette centrale EPR, basée à  Hinkley Point, au Royaume-Uni est conduit par EDF en partenariat avec Areva et les deux groupes d'électricité chinois, CNNC et CGN est évalué à  31 milliards d'euros. Le gouvernement autrichien a porté plainte, aujourd'hui, devant la justice européenne contre le mécanisme financier et le subventionnement par Londres.

Le système de décontamination d'eau de la centrale de Fukushima est arrêté depuis le 18 mars en raison de la dégradation de ses performances, problème dont la cause reste inconnue selon Tepco. Ainsi une des trois lignes de décontamination du système a arrêté de fonctionner normalement lundi, ce qui a conduit la compagnie à  la stopper puis à  suspendre aussi par précaution les deux autres. Ce système, baptisé ALPS, est censé fonctionner depuis plus d'une année, mais dans les faits c'est de la grosse daube. Développé avec le groupe Toshiba, il sert d'outil de public relations alors que l'entreprise trouve plus économique de balancer l'eau fortement contaminée dans le Pacifique. Plus de 435'000 m3 d'eau contaminée sont actuellement stockés dans plus d'un millier de réservoirs montés à  la hte. Tepco continue d'en faire installer entre vingt et quarante par mois.