Epuisement des ressources naturelles

Epuisement des ressources naturelles et des matières premieres



Depuis maintenant près de 4 ans, les cours du métal jaune ont entamé une phase majeure de correction. Les compagnies minières, afin de préserver leurs marges, ont dû en tirer les conséquences et chercher à  réduire leurs coûts de production. La situation reste malgré tout très tendue. Selon une étude réalisée par le cabinet GFMS en 2015, le coût moyen global de production des compagnies minières (le All In Sustaining Cost, AISC), incluant les charges d'intérêts et les dépenses exceptionnelles, était proche de 1208$ l'once en 2014. Le prix moyen de l'or sur l'année était de 1260$. Hors charges financières, impôts et dépréciation d'actifs, les premières indications pour 2015 sont de 950$ l'once, après un premier trimestre à  900$. Corrigés des éléments financiers, ces chiffres laissent une marge très faible

« Il y a quelques jours, nous avions rapporté qu'en raison des faibles cours de l'or qui persiste, le métal étant poussé à  la baisse par une offre apparemment infinie d'or papier permettant de juguler l'appétit débridé pour l'or physique, non seulement les plus gros fournisseurs d'or, soit les Chinois, allaient devoir prendre une pause forcée, mais que tout d'abord de nombreuses mines occidentales allaient devoir jeter l'éponge.