lesechos.fr (Site web) - Les auteurs

  lesechos.fr (Site web)

   http://www.lesechos.fr/

Les articles de lesechos.fr (Site web)

Le pic historique atteint en 2014 au niveau de la terre entière sera dépassé. El Niño a amplifié la montée du mercure. Même s’il reste encore à connaître les niveaux atteints par le mercure à l’issue de ce mois décembre, la messe est dite. L’année 2015 sera la plus chaude que la planète terre ait connue depuis 1880. La température relevée à la surface de tous ses continents et océans ces onze derniers mois dépasse en effet de 0,87 degré celsius la moyenne de toutes celles enregistrées sur la même période tout au long du XXe siècle, vient d’annoncer l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA).

New Delhi débloque une aide de 200 millions d'euros pour faire face aux inondations qui dévastent l'ancienne Madras et ont fait 269 morts. Les inondations affectent un million de personnes et 165 usines, dont celles de Renault-Nissan. Sur le seul mois de novembre pas moins de 1.218 millimètres d'eau sont tombés sur la région. Soit trois fois plus que ce qui est habituellement constaté sur le mois. Et alors que, généralement, on compte 407,4 mm d'eau sur tout le mois de novembre, sur la seule journée du 1er décembre, ce sont 374 mm qui ont été mesurés par les services de météorologie.

La baisse des taux et l'abondance des liquidités provoquées par les actions massives des banques centrales à  travers le monde ont poussé les investisseurs, à  la recherche de rendement, à  prendre des risques. Ils ont notamment financé la frénésie de forage de pétrole de schiste aux Etats-Unis. La chute des cours de l'or noir oblige les hedge funds à  vendre leurs actifs les plus liquides pour rembourser les sommes empruntées pour spéculer sur le boom énergétique américain.

En maintenant ses niveaux de production malgré la chute des cours du baril, Ryad espère étrangler le pétrole de schiste, handicapé par ses coûts d'exploitation. L'Arabie saoudite, le plus grand producteur de l'Opep, sera avant tout préoccupée par la concurrence du pétrole de schiste américain à  la réunion cruciale du cartel qui devrait débattre jeudi à  Vienne d'une réduction de l'offre. Selon des analystes, le royaume est heureux de voir les producteurs de schiste -et même certains membres du cartel- souffrir de la baisse des prix du brut et résistera aux pressions pour réduire la production et soutenir les prix. Le pétrole a plongé de plus de 100 dollars le baril au début de l'année à  80 dollars actuellement. En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0203964108331-comment-larabie-saoudite-asphyxie-le-petrole-de-schiste-americain-1067910.php?7YF3GKoxS9ql52sE.99